Andrésy Confitures
Trois générations et une passion commune

1ère génération

René WALTHER
grand-père fondateur de l’entreprise

René WALTHER grand-père fondateur de l’entreprise
Groupe de Nadia - 1973

Dans les années d’après-guerre, René Walther travaille dans un cabinet de liquidation judiciaire.

 Dans le cadre de ses fonctions, il fut amené à liquider une petite confiturerie située dans le village de Maurecourt à proximité de Conflants St Honorine.

Heureusement, René Walther, visionnaire, voit le potentiel de cette petite entreprise et décide de la reprendre avec sa femme Jocelyne. Pourtant, la concurrence est rude. Il existe des centaines de confituriers en France comme celle de la famille Gervoson, plus connue aujourd’hui sous la marque Andros. Heureusement, la demande est de plus en plus forte à mesure que les femmes sortent du foyer pour travailler.

La confiturerie est située au confluent de l’Oise et de la Seine. C’est donc vers les femmes de bateliers que René se tourne pour trouver de la main d’oeuvre. En effet, l’été est une période creuse pour les transports fluviaux mais une saison haute pour les fruits. Chacun y trouve donc son compte et ensemble, ils développent l’entreprise. Encore aujourd’hui, ce sont les cinq mêmes familles qui travaillent ensemble, de mère en fille mais aussi leurs cousins, neveux et nièces.

Le fondateur d’Andrésy Confitures a réussi à rassembler plusieurs confituriers pour fonder le Syndicat des Confituriers. Son objectif était de préserver la qualité des confitures et de légiférer sur le terme « confiture ». En effet, avant cela, n’importe quel sucre liquide aux fruits pouvait être vendu sous le terme de « confiture ». Une première victoire pour le patrimoine culinaire français.

2ème génération

Gérard Cassan
gendre inventeur du petit pot individuel

Gérard Cassan gendre inventeur du petit pot individuel
Gérard Cassan PDG

Le gendre Gérard Cassan a été élevé par une nourrice bretonne qui lui a transmis la passion du terroir français. Comptable de formation, la passion de la gastronomie est trop forte et il rejoint l’entreprise familiale en 1975.

La confiturerie prend un nouveau tournant en investissant dans une doseuse et une encapsuleuse. L’objectif n’est pas de supprimer des postes mais de recentrer les employés sur la confection plutôt que sur la manutention. Cela a permis d’améliorer la sécurité des collaborateurs, l’hygiène et la régularité des recettes. Ces innovations technologiques permettent de satisfaire un nombre grandissant de clients.

En 1980, soit 5 ans après son arrivée, Gérard Cassan invente le petit pot individuel. En effet, avant cela, les grands palaces parisiens utilisaient des pots de 250g pour le petit-déjeuner avec tous les risques d’hygiène et de gâchis alimentaire que cela implique. Andrésy Confitures propose alors des pots individuels de 20g. Une révolution pour l’époque !

Si la production s’est « mécanisée », elle est loin d’être « industrialisée ». Ce sont encore des « cuiseuses » qui surveillent chaque bassine. Les volumes sont aussi beaucoup moins conséquents que les autres acteurs de la profession.

De part son positionnement haut de gamme Andrésy a longtemps refusé de vendre en grandes et moyennes surfaces (GSM). En 1988, Reflets de France et d’autres marques haute qualité de distributeurs réussissent à convaincre l’entreprise de se lancer sur ce marché. Choisie pour sa souplesse et son savoir-faire traditionnel, Andrésy trouve ainsi de nouveaux partenaires pour défendre la tradition culinaire française.

Dans les années 90, Andrésy développe ses deux marques propres « And Pieral » et « Trésors de fruits »

3ème génération

Julia Cassan
responsable R&D et directrice générale déléguée

Bruno Cassan
directeur administratif et financier et directeur général délégué

Laure Cassan
direction générale

Julia, Bruno et Laure Cassan

Les enfants de Gérard Cassan rejoignent la petite entreprise à la renommée internationale. Ils préservent à leur tour la tradition familiale et recherchent l’excellence tout comme leur père et leurs grands-parents avant eux.

Ils obtiennent le label Entreprise du Patrimoine Culturel, une belle récompense qui reconnaît leur travail et celui de tous les collaborateurs d’Andrésy.

Malgré les années qui passent et le développement de l’entreprise, Andrésy a su conserver sa plus grande force : le travail à façon. Elle propose toujours des recettes sur-mesure à ses clients, même en petites quantités !

Comptabilité

Sophie Ludon
responsable administration
des ventes facturation

Sophie LUDON responsable administration des ventes facturation

Systèmes d’information

Anthony Bernardon
directeur des systèmes d’information

Anthony BERNARDON directeur des systèmes d’information

Gestion de la production

Stéphanie Simonin Audrey Niger Ingrid Da Graca Lionel Darrigo
Sophie LUDON responsable administration des ventes facturation

Cuisson

Laura
Nelda
mère et fille cuiseuses

Anthony BERNARDON directeur des systèmes d’information

Qualité

Josiane BRAUCHLI
Marguerite GUYARD

Josiane et Marguerite, Service Qualité

R&D

Alice FOURNIER

Alice, service R&D

Export

Céline BARROIS
assistante export
Yann MALANDA
assistant export

Céline et Yann, service Export

Expédition

Guillaume FUDALY
chef d’atelier expédition

Guillaume, service Expédition

Expédition

Aline BORSARINI

Aline, service Expédition
Share This